Portrait - Jeanne

Jeanne

Née en 1975 à Niamtougou (près de Baga) dans une famille polygame, Jeanne Milodigaena a 6 frères et soeurs. Elle grandit dans la région alors que son père enseigne aux écoles des villages environnants. Scolarisée jusqu’au CM2, elle quitte  l’école à 17 ans pour se marier. Elle déménage à Baga à 19 ans.

Avec son mari et leurs 5 enfants, la vie est dure. Mais tout change quand Jeanne rejoint le mouvement Bakoté et l’école du CIDAP. Là, elle apprend de nouvelles techniques, qu’elle partage avec son mari et qui leur permettent d’améliorer le rendement de leurs champs. Aujourd’hui, toute la famille mange à sa faim et dispose d’un stock de récoltes conséquent dont le surplus peut-être vendu au marché.

Sa relation avec son mari s’est trouvée transformée en un partenariat d’égal à égale: il l’écoute et elle s’émancipe, alors que les autres femmes du village semblent plus soumises et surtout tributaires de leurs maris pour prendre des décisions qui concernent le foyer.

Les agences internationales de développement ainsi que les gouvernements occidentaux et africains devraient tenir compte de ce film, dont on peut tirer de nombreuses leçons

- Becky Hawketts, Cambridge Film Festival Daily