Portrait - Tida

Tida

Fille unique jamais scolarisée, Tida Ségu est née en 1950 au Ghana dans une famille de fonctionnaires originaires de Koka (village proche de Baga).Ses parents décèdent très tôt  au Ghana, et, orpheline et fille unique à l’âge de 9 ans, elle rentre à Baga où elle vivra chez son oncle.

Elle se marie avec un homme polygame à 20 ans. Ils ont 9 enfants, dont 4 survivront. Quand son mari lui aussi décède en 1991 et qu’elle essaie de subvenir aux besoins de ses enfants, elle se joint au mouvement de Séda et devient une des fondatrices du groupement des femmes Bakoté: “au lieu de me remarier à un homme, je me suis mariée au mouvement Bakoté!”

En plus de l’apprentissage de la nouvelle vie agraire et du soutien collectif des Bakoté, Tida Ségu a pu, grâce au Cidap, construire la nouvelle ferme où elle habite et cultive aujourd’hui.

Après 17 années elle quitte le mouvement car elle se fait vieille et se plaint de la fatigue de ses voyages entre Koka et Baga. Mais elle continue à cultiver ses champs avec sa fille de 32 ans à laquelle elle passe le relais, tout en continuant à soutenir l’ensemble de sa famille élargie.

J’espère que cet exemple de développemet partant du terrain fera réfléchir de nombreux gouvernements et poussera les agences internationales à repenser la manière dont elles envisagent la solidarité

- Caroline Ash, Science magazine, Washington DC